Kobané : les secours tardent mais les kurdes tiennent

Les positions des djihadistes à Kobané n’ont pas changé, l’Etat islamique déteint encore 50% des la cité kurde, mais les pertes en hommes ont été nombreuses et l’EI a été contraint de demander d’autres renforts. Les Etats-Unis ont opéré quatre frappes aériennes cette nuit contre les forces djihadistes, mais cela ne change pas la réalité du terrain.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *