Knesset : la « loi Lapid » anti-Netanyahou repoussée

La Knesset a repoussé la proposition de loi de Yaïr Lapid visant à interdire à « une personne » mise en examen d’être chargée de former un gouvernement. Cette mesure visait évidemment Binyamin Netanyahou, qui en cas de nouvelles élections – et de victoire – ne pourrait devenir le prochain chef du gouvernement. Ce texte mettait dans l’embarras Bleu-Blanc et le Parti travailliste, membres de la coalition mais qui soutenaient cette idée avant de rejoindre Binyamin Netanyahou,  dont les députés ont choisi de ne pas être présents au moment du vote. Le texte a été rejeté par 53 voix contre 37.Lire la suite sur lphinfo.com