Kerry au Congrès : pas de limites

Toute autorisation du Congrès de la force militaire américaine contre l’État islamique doit être souple et ne pas limiter la lutte à l’Irak et la Syrie, déclare le secrétaire d’Etat américain John Kerry. L’autorisation ne devrait pas non plus restreindre le président américain Barack Obama dans le déploiement de troupes de combat contre le groupe terroriste, affirme Kerry à un comité du Sénat qui débat de la nécessité d’une autorisation pour l’utilisation de la force militaire. L’administration Obama a fait valoir que sa campagne actuelle de frappes aériennes contre l’État islamique est légal, sur la base de l’autorisation votée en début des années 2000 pour les campagnes contre al-Qaïda et les groupes associés et la guerre en Irak lors de l’administration de l’ancien président George W. Bush.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *