Kasparov compare Poutine à Hitler

Le maître d’échecs russe et activiste politique Garry Kasparov a comparé le président Vladimir Poutine à d’Adolf Hitler, avertissant que si l’Occident ne parvient pas à l’arrêter maintenant, le prix pour le faire pourrait être plus élevé.

Kasparov a également soutenu que les dirigeants occidentaux ne devraient pas tenter d’apaiser Poutine en restant sur le terrain stratégique, par exemple sur des questions telles que l’Iran et les combats en Syrie et en Irak parce que Poutine a besoin de l’instabilité pour tenter de justifier son pouvoir.

Kasparov a dit: « Prétendre que Poutine a un certain intérêt stratégique qui peut être partagé est faux. Je ne vois pas d’enjeu stratégique réel où son intérêt pourrait être commun avec l’Europe. » Kasparov est un dissident qui vit maintenant à New York. Il s’est exprimé au Forum sur la sécurité de Varsovie.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *