Jusqu’à quand on doit accepter d’être le bouc émissaire?

Il n’y a toujours pas de réponse claire à la question de savoir si les Palestiniens vont organiser des élections législatives. Cependant, de plus en plus de gens commencent à penser que suite aux divisions au sein du mouvement Fatah qui s’est scindé en trois partis différents, contrairement à la liste unifiée du Hamas, qui a également le soutien du Jihad islamique, ses propres représentants ont décidé de boycotter les élections et d’après les sondages qui brossent un tableau sombre pour le Fatah et son chef Abou Mazen [alias Mahmoud Abbas], aux élections législatives et présidentielles. Lire la suite sur jforum.fr