John Kerry hausse gentiment et poliment le ton face à l’Iran

On est loin des insultes proférées la semaine dernière sans raison à l’encontre du Premier Ministre Israélien. Ce soir, avant de rencontrer une èniem fois les dirigeants Iraniens concernant leur programme nucléaire – dont même l’AIEA avoue n’avoir aucun accès aux sites sensibles – John Kerry a mis la pression à sa façon, en déclarant « qu’un accord serait plus difficile à trouver après le 24 Novembre, mais pas impossible ». Voilà qui va sûrement effrayer les Mollah.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *