John Kerry a trouvé un nouveau prétexte pour blâmer – encore – Israël

Les États-Unis ont condamné Israël mardi, prétextant une prétendue inégalité de traitement des citoyens américains voyageant dans l’Etat juif. Plusieurs personnes disposant de la « double nationalité » palestino-américaine ont été invités à entrer en Israël par le pont Allenby en Jordanie plutôt que par l’aéroport Ben Gourion. Cette disposition est conforme aux accords d’Oslo de 1993, mais l’occasion a été saisie au bond par le Département d’état de John Kerry de critiquer Israël.

« Le gouvernement américain souhaite qu’une égalité de traitement et la liberté de voyager pour tous les citoyens des États-Unis, soit garantie indépendamment de leur origine nationale ou ethnique« , a déclaré le porte-parole du département d’Etat John Kirby. « Plus précisément, le gouvernement américain reste préoccupé par l’inégalité de traitement que les Palestiniens-Américains et d’autres ArabesAméricains subissent aux frontières et points de contrôle d’Israël » a déclaré Kirby..

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *