Jérusalem défilé des homosexuels : La police en alerte

2.000 policiers assureront la sécurité des gay lors de leur parade pour éviter toute répétition d’événements violents passés. Les tensions autour du défilé de cette année sont encore plus accrues que d’habitude, en raison de l’assassiner de Shira Banki, 16 ans, l’an dernier, lors de la parade de Jérusalem. En prévision de possibles problèmes de sécurité, la police a arrêté la famille du meurtrier, Yishai Schlissel, dans les premières heures du matin, hier. Sa mère et cinq de ses frères ont été mis en garde à vue.

Un des frères, Michael Schlissel, a été présenté à la Cour, où son arrestation a été prolongée d’une journée. La mère et le reste des frères ont été libérés avec une ordonnance restrictive leur interdisant Jérusalem jusqu’à vendredi, quand la parade sera terminée..

Le procureur Itamar Ben Gvir, qui représente Michael Schlissel, a critiqué la décision d’arrêter son client. « Le raid sur la maison de famille Schlissel est une parodie. Mon client a été arrêté uniquement parce qu’il est le frère de Yishai. » Le membre du conseil municipal de Jérusalem, Nachmaniel Saban, qui a participé à la libération famille sous caution, a affirmé que la police de Jérusalem « a agi trop vite et de façon hystérique. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *