Jean-Marc Ayrault tente de s’expliquer sur le vote de l’UNESCO

Vous me donnez donc l’occasion de préciser la position de la France et je vais le faire. Rien dans le vote de la France ne doit être interprété comme une remise en cause de la présence et de l’histoire juives à Jérusalem. S’il y a une incompréhension du fait de certaines formulations dans cette résolution, je le regrette car la position de la France sur la question de Jérusalem est claire, elle ne varie pas et ne variera pas. C’est la défense de la liberté d’accès et de culte à Jérusalem, ville fondamentale pour les trois grandes religions monothéistes et qui appartient à tous les croyants, juifs, chrétiens et musulmans. Comme elle l’a déjà fait par le passé, la France a voté ce texte avec d’autres pays européens pour marquer son attachement au statu quo des lieux saints à Jérusalem, et cette position est essentielle dans le contexte actuel de la montée des tensions que vous connaissez – et que nous regrettons – et du blocage des négociations entre les Israéliens et les Palestiniens.

4 pensées sur “Jean-Marc Ayrault tente de s’expliquer sur le vote de l’UNESCO

  • Avatar
    11 mai 2016 à 19 h 57 min
    Permalink

    Il n y a aucune excuse a cette signature de la France de la resolution pro musulmane revisitant l Histoire presentee a l Unesco. Ou alors c est admettre que nous sommes en face d un amateurisme confondant d un personnel politique francais incapable d analyser correctement un texte avant de le signer. C est inadmissible dans tous les cas de figure.

    Répondre
    • Avatar
      11 mai 2016 à 20 h 11 min
      Permalink

      Cazeneuve et Ayrault sont des faux culs à rajouter Fabius, initiateur de cette réunion qui doit réunir une vingtaine de pays ???? sauf. les Israéliens et les Palestiniens!!!

      Les 2 premiers vont se rendre prochainement au Proche Orient pour nous bassiner de leur mauvaise foi. Ils nous prennent pour des enfants de coeur.

      Répondre
  • Avatar
    11 mai 2016 à 20 h 21 min
    Permalink

    Que veut dire statu quo ???? que les juifs n’ont pas le droit de monter sur la place du MONT DU TEMPLE ??

    Répondre
  • Avatar
    13 mai 2016 à 17 h 03 min
    Permalink

    Incompétence ou malveillance ? Car enfin, si c’était la liberté d’accès qu’il fallait défendre, pourquoi donc le texte s’acharne t il à changer les noms de ces lieux pour ne les désigner que sous les noms que les musulmans auraient choisi ? Pourquoi, si il s’agit de liberté d’accès les juifs se voient interdire l’accès sur l’esplanade du Temple qui est aussi devenue ( plus d’un millier d’années plus tard ) l’esplanade des mosquées ? Et le maintien du statu quo , c’est la perpétuation de cette interdiction ? Et que dire de la rédaction malveillante d’un texte qui répète comme une litanie obsédante ( 16 fois ! ) l’expression « Puissance occupante » ? Jean Marc Ayrault tente de justifier l’injustifiable, il prend les juifs de ce pays pour des demeurés, il les méprise, et leur indiqué si c’était nécessaire encore, la direction à prendre. Cette résolution à la dimension d’un meurette symbolique: les juifs n’ayant pas de passé ( on vient de le leur arracher ), ils n’ont pas d’avenir non plus, et le jour où on leur fera la peau, ce ne sera pas vraiment un crime, car de Troyes façons, ce ne sont que des sous hommes sans passé, sinon celui de menteurs ayant prétendu ( mensonge donc ! ) que ce temple existait, que c’était le leur, sur une terre qui elle aussi était la leur. Le procédé à déjà été utilisé : on diabolise d’abord, et on élimine ensuite sans que ce soit scandaleux, car on ne fait qu’épurer.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *