« Je vends un rein 10 000 euros ». Les acheteurs sont souvent israéliens.

 

« Je vends un rein, groupe sanguin B. Je suis âgé de 20 ans, pas d’alcool, pas de cigarettes, pas de drogues, santé parfaite. Je peux me déplacer dans la ville qui vous convient. Prix : 10 000 euros. Négociable. » Il s’agit d’une petite annonce publiée sur le site roumain « annonces on line ». Le nombre de Roumains qui mettent leurs reins en vente ne cesse d’augmenter. « Vends un rein, groupe O. J’ai besoin d’argent pour payer mes dettes et je suis en très bonne santé. Prix : 8 000 euros. Négociable. » « Urgent, je vends un rein, prix à négocier. Femme sérieuse, je le vends pour élever mes enfants. » Ces annonces sont légion sur le Web, et avec un peu de patience, les clients peuvent trouver des prix très attractifs.ire la suite sur israelvalley.com