Jack Jacob, le général juif indien à l’origine de l’indépendance du Bangladesh musulman

Plusieurs médias israéliens font en ce moment écho à deux articles, l’un du journaliste B. Judah, dans le Jewish Chronicle, et l’autre de l’inénarrable Bernard-Henri Levy dans Le Point, au sujet du rôle du général juif indien Jack Jacob dans la naissance de l’Etat musulman du Bangladesh…….Détails………

Jack Jacob (1924-2016) était un séfarade de Calcutta, dont la famille était originaire de Bagdad (Irak).
En 1971, alors que le Pakistan a de sérieux problèmes avec une de ses régions sécessionniste qui deviendra le Bangladesh, l’Inde voisine décide de s’en mêler. L’armée indienne envahit une partie du Pakistan pour soutenir les séparatistes bengalais. 
Selon les propres dires du général Jack Jacob, publiés dans son livre, alors que l’armée indienne se dirigeait vers la capitale pakistanaise, il aurait pris un avion, jusqu’à Dacca, sans en avertir ses supérieurs, pour une négociation avec le général Niazi, chef d’état-major de l’armée pakistanaise.

Lire la suite sur koide9enisrael