J. Julliard: “L’islamo-gauchisme, haine de l’identité française”

L’historien et essayiste, longtemps engagé dans la lutte anticolonialiste et syndicaliste, raconte la genèse du mouvement islamo-gauchiste, sa connivence avec l’islamisme anti-occidental et sa longue dérive idéologique. Pour Jacques Julliard, cette haine de la France, renvoyée sans cesse à sa culpabilité, est un néovichysme.

Revue des Deux Mondes – Qu’est-ce que l’islamo-gauchisme ? De quelles traditions à gauche ou à l’extrême gauche est-il issu ?

Jacques Julliard – C’est une expression récente qui est effectivement polémique, comme le lui reprochent ceux qui en sont la cible. Je crois que c’est Pierre-André Taguieff qui, le premier, a utilisé l’expression. L’islamo-gauchisme désigne un courant de pensée qui considère que le réveil de l’islam et la montée de l’islamisme sont des éléments de critique très intéressants du néocapitalisme et, d’une certaine manière, se substituent à la lutte des classes et au prolétariat classique, qui a déçu ceux qui comptaient sur lui.Lire la suite sur jforum.fr