J-1. Une bourde où du « parler vrai »? Amir Peretz, d’Avoda-Gesher-Meretz.

 

Une bourde où pas? Au parti de Benny Gantz on ne cache pas sa colère contre Amir Peretz, président d’Avoda-Gesher-Meretz. Ce dernier a « gaffé » lors d’une interview en annonçant que des accords avaient bel et bien été conclus en coulisses avec Bleu Blanc pour la formation d’un gouvernement minoritaire soutenu du dehors par Israël Beiteinou et la Liste arabe unifiée. Le chef travailliste a rappelé qu’un tel gouvernement avait été sur le point de se former après les élections précédentes avant que Benny Gantz ne fasse marche arrière, mais que cette fois-ci, Avoda-Gesher-Meretz fera tout pour que Benny Gantz ne rende pas son mandat (au cas où il lui serait confié).Lire la suite sur israelvalley.com