Itinéraires de femmes terroristes-suicide palestiniennes

 

Manfred Gerstenfeld s’entretient avec Rachel Avraham

« La première femme-suicide palestinienne a été Wafa Idriss (photo de Une), qui s’est faite exploser à Jérusalem en 2002 au cours de la Deuxième Intifada. Elle a assassiné un vieil homme de 81 ans et blessé 100 personnes. Déjà bien avant cet épisode, plusieurs femmes palestiniennes se sont engagées das le terrorisme contre Israël. Leïla Khaled était membre d’un commando qui avait détourné un avion en 1969. Dalal Mughrabi a été l’une des terroristes qui a provoqué le massacre de 1978 sur la route côtière, où 38 civils israéliens ont trouvé la mort, dont 13 enfants.

« Après la deuxième Intifada qui s’est terminée en 2006, il y a eu deux attentats-suicide à la bombe commis par des femmes. Ce phénomène s’est interrompu quand les attentats-suicide en général se sont arrêtés. A partir de ce moment-là, les Palestiniens ont choisi d’autres tactiques de combat contre Israël ».

 

Lire la suite sur JForum