Istanbul. Un juif tunisien en Turquie. Par Pierre Mamou

Dans les années 90, plusieurs de mes clients Turcs m’invitèrent à Istanbul. Cette ville, ​carrefour entre l’occident et l’Orient, ​était à son apogée et sa politique ouverte et tolérante attirait alors les hommes d’affaires et les touristes du monde entier.

A Istanbul, je résidais au Swiss Hotel​, prés du Bosphore et du centre-ville. Ce qui me permettait de me rendre rapidement chez mes clients dans le quartier de Osman bey.

L’un de mes clients, un Juif Turc d’origine Espagnole nommé Daver Bahar, m’invita plusieurs fois chez lui. Ainsi, je découvris comment les descendants des Juifs Espagnols accueillis cinq siècles plus tôt dans l’empire Ottoman, conservaient intact​s leur langue, le ladino espagnol. Leur mode de vie était authentiquement Sépharade.

Sur la colline dominant le Bosphore se dressait la ville Européenne. En empruntant le funiculaire souterrain, on arrivait à Galata où se trouve la synagogue Neve Shalom, la plus importante de la ville. Prés de la célèbre tour de Galata on peut apercevoir dans les rues avoisinantes, des maisons typiques ornées de l’étoile de David. Ce sont les dernières demeures judéo-espagnoles « hahudi Hani, maisons juives ».

L’élégante et spacieuse synagogue Neve Shalom possède de très belles décorations à l’intérieur et sur sa façade. Dans l’entrée de la grande salle, une plaque rappelle le terrible attentat de 1986 qui fit 33 morts et laissa un profond traumatisme dans la communauté.

« Vous avez enrichi mon royaume »

Avec mes amis je fréquentais un club Juif qui témoignait à l’époque de l’ancrage de la communauté Juive dans la société Turque. Contrairement aux pays Musulmans d’Afrique du Nord, les jeunes Juifs effectuaient leur service militaire et ne subissaient aucune discrimination depuis que le sultan de Constantinople qui avait accueilli leurs ascendants lors de leur expulsion d’Espagne écrivit au roi d’Espagne : » Vous avez appauvri votre royaume et enrichi le mien ».

Le musée Juif d’Istanbul démontre cinq siècles de cohabitation harmonieuse des Juifs dans l’histoire Turque.  Ceux-ci s’illustrèrent entre autres dans la culture, la diplomatie et les arts, et plus prés de nous l’arrivée de réfugiés Allemands fuyant les persécutions dans leur pays trouvèrent une terre d’accueil hospitalière. Cependant, le tournant islamiste voulu par le président Erdogan mettra-t-il fin à cet âge d’or de cohabitation heureuse ?

Lire les épisodes précédents de Pierre Mamou

Pierre Mamou

Pierre Mamou

Pierre Mamou est né à Tunis qu’il quitte adolescent mais où il garde de nombreux amis et relations.Il choisit une carrière dans le commerce international qui lui permet de voyager dans le monde entier ,notamment en Chine et en Inde,mais sa véritable passion est d’aller à la rencontre des communautés Marranes,ces Juifs Espagnols obligés de se convertir ou de s’exiler il y a 5 siècles.Chaque mois il nous fera un récit historique et racontera ses rencontres d’Amsterdam à Livourne, de la Jamaïque à Goa en Inde à la découverte des communautés Marranes

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *