Israël vulnérable aux tunnels sur ses frontières, estime l’ancien Chef d’état-major Yossi Langotsky

L’ancien commandant du front nord d’Israël, le major général Yossi Langotsky, estimait dans une conférence à Latroun, qu’Israël est vulnérable sur ses frontières aux infiltrations d’éléments terroristes par ses réseaux de tunnels. Regrettant que des solutions simples de détections n’aient pas été mises en œuvre il y a dix ans, le major général a précisé que les frontières avec Gaza et le Liban auraient pu être sécurisées par des moyens de détection qui auraient incité les terroristes à chercher d’autres moyens. « Si l’ennemi sait que vous savez où ils sont ils cessent de les utiliser » a- t- il par ailleurs indiqué . Le major a préconisé l’emploi de sondes sismiques sur l’ensemble des frontières,  créant donc une barrière efficace pour le repérage des activités souterraines, y compris à des profondeurs de 140 mètres qui ont été la norme des tunnels en Corée du Nord, prise en exemple par l’ancien responsable de la défense.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.