Israël veut bannir le commerce de la fourrure, la France réagit

Alors qu’Israël va bientôt interdire le commerce de la fourrure pour la mode, les professionnels français de la filière jugent « autoritaire et infondée » cette mesure, jugée très sévère. L’industrie du commerce de la fourrure « provoque des souffrances inimaginables aux animaux et ce décret va transformer le marché de la mode », a souligné de son côté Israël.Lire la suite sur jforum.fr