Israël : un test au Covid-19 en une seconde

Le centre médical Sheba en collaboration avec la société Newsight Imaging va commencer des tests de détection rapide de la COVID-19 à l’aide de la technologie spectrale.

Cette technologie peut détecter les virus dans un échantillon de fluide en moins d’une seconde à l’aide d’un appareil peu coûteux qui est actuellement en cours d’adaptation à un test COVID-19 rapide. Newsight et ARC @ Sheba prévoient de créer une société commune d’incubation.

Newsight Imaging, une startup israélienne de Ness Ziona, a annoncé aujourd’hui avoir reçu l’approbation du comité d’éthique de l’IRB («Helsinki») du centre médical Sheba pour mener un programme pilote de tests de détection rapide de la COVID-19. Les tests seront effectués à l’aide du dispositif spectral révolutionnaire de Newsight basé sur son « spectromètre-sur-puce ». L’appareil, qui a à peu près la taille d’une souris d’ordinateur, peut identifier et classer l’existence d’un virus dans le corps en moins d’une seconde, à l’aide d’un échantillon de liquide (sérum sanguin ou échantillon de salive) inséré dans une cuve de test jetable.

La technologie spectrale de détection des virus n’est pas une nouvelle découverte scientifique. Cependant, l’innovation de Newsight se caractérise par la capacité à transformer un appareil coûteux (des centaines de milliers de dollars), et à l’implémenter dans une puce rentable, en utilisant un algorithme d’IA pour séparer le profil d’un humain infecté par un virus spécifique, d’un humain infecté par un virus différent ou d’un humain en bonne santé. L’appareil de Newsight vérifie simultanément 1024 canaux spectraux, actuellement dans le spectre de lumière visible de 400-700 nm. Au cours des prochains mois, l’entreprise prévoit de présenter un dispositif capable d’examiner un profil spectral dans des longueurs d’onde allant jusqu’à 1100 nm.

Un test pas seulement pour le Covid-19

Des experts médicaux dans les départements des maladies infectieuses et tropicales du Sheba Medical Center travaillent déjà avec Newsight. Les premières études de faisabilité de l’appareil ont montré une capacité à séparer les alpha-coronavirus (Alpha-CoV) et les bêta-coronavirus (Beta-CoV), avec une précision proche de 100%. De plus, des études de faisabilité menées sur des échantillons de sérum sanguin de personnes infectées par le virus de la dengue, se sont avérées extrêmement précises. 

Newsight et le Centre d’innovation ARC de Sheba ont l’intention de créer une société commune qui mettra leurs solutions à la disposition de la communauté médicale du monde entier. « Newsight est un autre exemple remarquable de la façon dont [email protected] Medical Center et l’écosystème des start-up israéliennes travaillent en tandem pour réinventer la technologie existante pour combattre le fléau de la COVID-19 » a déclaré le Dr Eyal Zimlichman, directeur de d’innovation au Centre médical Sheba.

Les machines précédentes de Newsight Imaging sont déjà intégrées dans des dizaines d’appareils et de solutions différents dans les domaines de l’automobile, de la robotique et de la fabrication industrielle avancée. Dans le domaine spectral, il y a plusieurs mois, Newsight a signé un accord avec Mekorot, la Compagnie nationale des eaux d ‘Israël, afin de développer conjointement des solutions de surveillance de la qualité de l’eau en temps réel, et est actuellement sur le point de franchir avec succès la première étape du projet pilote conjoint. En outre, la société a déjà vendu une licence pour développer des dispositifs de détection de virus et de bactéries basés sur sa technologie, à la société d’intelligence artificielle AIinnoBio de Hong Kong, qui a été fondée par le super-investisseur Dr George So.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *