Index liberté: Israël, seul pays libre au Moyen-Orient

Les classements mondiaux d’Index Liberté montrent une forte baisse de la liberté globale, la Syrie détenant le record de l’année, du pays le moins libre de la planète. 2016 a vu un net recul de la liberté mondiale, selon un rapport annuel de l’organisme de surveillance Freedom House, le Moyen-Orient étant la pire région pour la liberté dans le monde entier.

Le rapport annuel sur la liberté classe 195 pays. Cette liberté est définie, selon les critères de l’ONG, par les droits politiques et des libertés civiles, avec des scores attribués à chaque pays par un système de notation compliquée basée sur les systèmes juridiques, judiciaires et exécutifs des pays ainsi que les événements actuels qu’ils traversent.

En 2016, 89 ont été jugés «libres» (46% au total), 55 (28%) sont «partiellement libres» et 51 (26%) sont «non libres», une forte baisse depuis 2013. Ce classement est dû non seulement à l’ISIS en Irak et en Syrie, mais aux restrictions de Recep Tayyip Erdogan sur la liberté sur Internet en Turquie et le conflit Russie-Ukraine. La Chine a également « bénéficié » de critiques acerbes, note Freedom House.

erdoganRecep Tayyip Erdogan, président turc

Le rapport cite un certain nombre de facteurs qui a provoqué une baisse globale, y compris un changement vers des méthodes autoritaires, une baisse de la liberté de l’utilisation d’internet, et les effets cumulatifs du terrorisme au cours des années de conflit au Moyen-Orient et ailleurs.

Les deux seuls pays inscrits comme «libres» dans le Moyen-Orient étaient Israël, qui a été rejoint pour la première fois par la Tunisie. La Syrie, en revanche, a la plus faible cote de liberté que n’importe quel autre pays,  en plus de dix ans. Le bas du classement est consacré aux pays qui se disent « libres et démocratiques », incluant la République centrafricaine (RCA), la Guinée équatoriale, l’Érythrée, la Corée du Nord, l’Arabie Saoudite, la Somalie, le Soudan, la Syrie, le Turkménistan et l’Ouzbékistan.

omar el-bechiOmar El-Bechi, président soudanais condamné par la C.P.I

Plusieurs pays ont connu un recul sur l’échelle d’indexation, a-t-il ajouté, citant la Russie, le Venezuela, l’Egypte, la Turquie, la Thaïlande, le Nigeria, le Kenya et l’Azerbaïdjan.

2 pensées sur “Index liberté: Israël, seul pays libre au Moyen-Orient

  • 28 février 2017 à 17 h 53 min
    Permalink

    Le fait que les pays occidentaux acceptent qu’Israël soit isolé, feront de leurs pays les prochaines cibles des pays arabo-musulmans.

    Répondre
  • 28 février 2017 à 15 h 06 min
    Permalink

    La democratie israélienne est un exemple ,bravo et bonne continuation.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *