Israël se prépare aux obsèques « les plus importantes (et compliquées) de son histoire »

Depuis l’annonce de la détérioration de l’état de santé de Shimon Pérès il y a 48 heures (et sans doute un peu avant), plusieurs équipes ont commencé les préparatifs de ce qui est déjà annoncé comme les obsèques les plus imposantes jamais organisées en Israël. Les obsèques de Shimon Pérès ont été fixées à ce vendredi à 11 heures dans le carré des grands de la nation au Mont Herzl à Jérusalem.

Dès ce mercredi matin, un comité ministériel spécial, supervisé par la ministre de la Culture Miri Regev, discutera des arrangements prévus pour les cérémonies officielles et les funérailles du dernier des fondateurs de l’Etat d’Israël. C’est un véritable casse-tête qui attend les responsables israéliens chargés de l’organisation des obsèques qui devront en premier lieu, coordonner l’arrivée des délégations et des grands de ce monde qui ne manqueront pas de participer aux cérémonies. Car Shimon Pérès comptait de nombreux amis à travers la planète.

Il s’agira de fermer à la circulation de nombreuses artères dont l’axe principal qui relie Tel-Aviv à Jérusalem. La capitale sera vraisemblablement paralysée et des milliers de soldats et de policiers seront mobilisés pour l’occasion. Mais la difficulté reste le calendrier. Ces obsèques coïncident avec les fêtes du nouvel an juif, Rosh Hashana qui sera célébré dimanche soir. Il faudra donc  jongler avec les jours ouvrables et permettre en même temps à des dizaines de milliers de personnes de rendre un dernier hommage au président défunt.

Shimon Pérès reposera dans le carré des grands de la nation au Mont Herzl à Jérusalem où sont enterrés les présidents, les Premiers ministres et les présidents de la Knesset. Son cercueil sera exposé soit dans les jardins de la résidence présidentielle soit sur l’esplanade publique de la Knesset. Il est également possible que le cortège funèbre fasse un détour symbolique de plusieurs dizaines de kilomètres car Sonia, la défunte épouse de Shimon Pérès repose elle, dans le cimetière de Ben Shemen.

Lire aussi : Ils ont déjà confirmé leur présence aux obsèques de Shimon Pérès…

Rony Akrich

Rony Akrich

Rony Akrich 62 ans (les Passions d'un Hebreu) enseigne l'historiosophie biblique, il est l'auteur de 3 ouvrages sur la pensee Hebraique et ecrit nombre de chroniques et aphorismes en hebreu et francais. Il est le fondateur du "Cafe Daat" a Jerusalem (une forme d'universite populaire). Il reside a Kiriat Arba en Judee, pere de 7 enfants et 19 petits enfants

3 pensées sur “Israël se prépare aux obsèques « les plus importantes (et compliquées) de son histoire »

  • Avatar
    28 septembre 2016 à 9 h 17 min
    Permalink

    Effectivement il semblerait que les obsèques pour Shimon Perez soient plus importantes que pour celles de notre Maître Moshe…..

    Répondre
  • Avatar
    28 septembre 2016 à 9 h 22 min
    Permalink

    C est le calendrier qui est le plus dur car il y a deja eu des grands enterrement comme rabbin et sharon.
    Mais pourquoi doit on faire comme les goyims et mettre le corps dans un jardin pour lui rendre hommage

    Répondre
    • Avatar
      29 septembre 2016 à 22 h 11 min
      Permalink

      C’est comme en Russie Israel est un comunist pays

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *