Israël sait (avec Ikea) comment nourrir 9 milliards d’humains en 2040 !

 

Un conte de fées (non cacher) dont les unes sont « israéliennes bon teint » représentées par la société « Flying SpArk » sise à Ramat Gan, et les autres de longilignes et blanches suédoises, la célébrissime multinationale IKEA.

Toutes deux d’accord pour affirmer que la résolution de ce « léger problème » viendra de l’exploitation des insectes. A noter d’ailleurs que cette vision des choses n’est pas aussi nouvelle qu’il y parait. Il suffit de se souvenir de ce rappel de l’ONU : « Les insectes comestibles ont toujours tenu une part importante de l’alimentation humaine » !

Inspirée ou pas de cette déclaration, toujours est-il qu’une société israélienne, « Flying SpArk » produit une poudre de protéines comestibles de haute qualité, non plus dérivée de gros animaux mais de petits insectes.

Issue des larves de la mouche de Méditerranée déposées dans les fruits, Eran Gronich, cofondateur et PDG de « Flying SpArk » affirme haut et fort que cette source de vitamines est pleine de qualités. Exploitable à long terme, elle est riche en protéines, en calcium, en fer et en potassium. Inodore, elle ne contient pratiquement pas de cholestérol. Et d’affirmer à qui veut l’entendre que ce produit est, sans conteste, la meilleure des alternatives aux protéines animales. Une application que Yoram Yerushalmi, cofondateur aime à mettre en avant, l’élevage de mouches à fruits nécessitant un minimum d’eau, d’intervention humaine et de terres agricoles. « Cela devrait constituer un moyen prospectif et novateur d’aider le monde à combler la faim et réparer les problèmes de malnutrition du monde  » dit-il.

Ikea en renfort

Une société a prêté une oreille attentive à de tels propos : C’est justement une filiale d’IKEA dont nous parlions plus haut. C’est ainsi qu’ « IKEA BOOTCAMP » a choisi la firme israélienne de technologie alimentaire pour un nouvel accélérateur de marché.

Jusque-là « IKEA BOOTCAMP » s’appuyait sur moult startups pour l’aider à résoudre les «grands problèmes», pour atteindre et interagir sur le plus grand nombre et permettre un impact positif sur la planète… (Sic).

A ce sujet Ikea peut se vanter de ce que plus de 1 200 candidats venus de 86 pays aient demandé à participer à cette application qui débutera le 18 septembre prochain au centre de recherche section développement de produits IKEA à Älmhult, en Suède.

De son coté, « Flying SpArk » à bien développé ses infrastructures au cours des douze derniers mois et réussi à recueillir la coquette somme de 1 million de dollars « d’Israel Innovation Authority » et de « The Kintchon » , des incubatrices de technologies alimentaires parrainée par « Strauss Group » d’Ashdod.

Bonnes choses que tout cela…Mais…Peut-on dire aujourd’hui sans se tromper qu’IKEA dont l’histoire connue de tous débuta sous de si mauvais auspices, veuille commencer à faire ami-ami avec les descendants des victimes des nazis,  ceux qui étaient alors ses meilleurs amis…

Bely Landerer

Bely Landerer

Avec Bely, Coolamnews vous propose un œil iconoclaste terriblement avide du monde qui l’entoure

Une pensée sur “Israël sait (avec Ikea) comment nourrir 9 milliards d’humains en 2040 !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *