Israël réintroduit des aigles et des vautours dans le désert de Judée

Le Professeur Yossi Leshem du Département de Zoologie de l’Université de Tel-Aviv et fondateur du Centre international pour l’étude des migrations d’oiseaux, est au centre d’initiatives en vue de promouvoir des projets ornithologiques, dont la réintroduction du gypaète barbu, vautour disparu de la région.

Le dernier exemplaire de cet impressionnant oiseau de proie a été vu dans la région de l’oued de Tsehelim, dans le désert de Judée en 1982. L’objectif est de réinsérer depuis 4 ans dans la région des aigles et des gypaètes, après avoir résolu un des principaux problèmes à la base de la disparition de ces oiseaux : les appâts empoisonnés, destinés à tuer les chacals et les chiens errants, mais qui ont fait des ravages parmi les vautours.

Par ailleurs, le professeur Leshem a incité les agriculteurs  à se servir des chouettes-effraie pour contrôler les populations de nuisibles au lieu d’utiliser les pesticides commerciaux.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *