Israël réfléchit à l’expulsion des migrants illégaux, même sans leur consentement

La ministre de la Justice, Ayelet Shaked (Bayit Yehudi), et le ministre de l’Intérieur, Aryeh Deri (Shas), ont discuté dimanche de la possibilité d’expulser les migrants illégaux contre leur volonté, malgré une décision récente de la Haute Cour de justice (HCJ) de restreindre leur détention dans les installations prévues à 60 jours.

Deux points principaux ont été discutés lors de la réunion. Le premier a impliqué la modification des accords signés avec d’autres pays africains, ce qui permettrait la possibilité de forcer les migrants économiques à partir sans leur consentement.

Lire la suite sur jssnews.com