Israël reconnaît désormais l’identité araméenne et le prouve

Les chrétiens de nationalité israélienne qui le souhaitent pourront bientôt se faire identifier sous la nationalité «araméenne». Ainsi en a décidé le ministre de l’Intérieur, Gideon Saar. Ils devront toutefois être originaires du Moyen-Orient, parler l’Araméen, être membre de l’une des cinq confessions suivante : maronite, chrétien orthodoxe, catholique syriaque, Grec Orthodoxe ou Grec catholique.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *