Israël peut réagir à l’arrogance de la France

Comment Israël peut réagir à l’arrogance anti-israélienne de la France

Par Manfred Gerstenfeld

La décision d’Israël d’approuver la construction de plus de 2.000 logements dans des villages de Judée-Samarie s’est attirée les condamnations standardisées de l’Union Européenne (U.E) et de la France[1]. L’U.E a déclaré que les plans israéliens sapent la viabilité de la solution à deux Etats et les perspectives d’une paix durable. L’U.E continue d’ignorer que l’Autorité Palestinienne récompense systématiquement la violence. Il n’y a ainsi aucune relation logique entre l’Etablissement d’un Etat Palestinien et une paix durable.

Le texte du porte-parole du Ministère français des Affaires étrangères mérite qu’on lui consacre une plus grande attention. Il condamne la décision d’Israël de développer le logement dans les implantations. Il ajoute qu’une telle activité ne correspond pas à la résolution 2334 du Conseil de Sécurité de l’ONU qui interdit toute construction dans les implantations [celle, antisioniste, sur laquelle Obama sortant a refusé d’imposer le veto des Etats-Unis]. Or, selon la définition de l’Alliance Internationale pour la Mémoire de la Shoah (IHRA), les Nations-Unies se comportent fréquemment comme une organisation propagatrice d’antisémitisme.Lire la suite sur jforum.fr