Israël n’est peut-être pas à l’origine de la dernière frappe en Syrie

Al Jazeera a annoncé cette nuit que des frappes israéliennes avaient visé des rampes de lancement du Hezbollah et de l’armée syrienne non loin de la frontière avec le Liban et la Syrie. Cependant, des sources fiables expliquent ce matin qu’il pourrait plutôt s’agir de bombardements effectués par des groupes rebelles liés à Jabaat Al Nousra qui pilonnent la région depuis plusieurs jours et tentent de récupérer cette zone.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *