Israël, Nation start-up pour combien de temps encore ?

La vente de la technologie israélienne s’est élevée à 10 MDS de $ en 2016, ce qui représente une hausse de 12 % à par rapport à 2015, sur un territoire plus petit que celui de la Bretagne ! Israël s’impose comme la deuxième référence mondiale de l’innovation, derrière la Silicon Valley. Mais jusqu’à quand ?

En 2015, plus de 3 milliards d’euros ont été levés en capital-risque. C’est quasiment le double du montant levé par les start-up françaises (1,8 milliard d’euros). En 2016, le pays accueille 7.000 start-up pour seulement 8,5 millions d’habitants. Soit le meilleur ratio au monde, et de loin.

Israël compte une start-up pour 1500 habitants, c’est le plus fort ratio au monde. Le célèbre milliardaire  Warren Buffet disait encore fin 2016 : « Si vous recherchez des cerveaux, de l’énergie et du dynamisme au Moyen-Orient, Israël est le seul endroit ou vous devez aller ». Il a  récemment participé à un événement dont l’objectif était de lever 200 M$ d’obligations israéliennes.

Et il a raison. Les innovations de ces dernières années ont révolutionnées tous les domaines de l’activité économique. Dans l’alimentation  par exemple, avec de la poudre de protéine à base de drosophiles, des glaçons estampillés d’un logo ou des yaourts aux graines.

Dans l’optique avec DeepOptics, qui pourrait révolutionner le fonctionnement des verres progressifs. Quatre ingénieurs israéliens spécialisés dans l’optique, Yariv Haddad, Yoav Yadin, Alex Alon et Saar Wilf se sont associés pour développer des verres innovants. Ils permettent de modifier la correction en temps réel, en fonction de l’objet observé…

Dans le domaine médical,  avec l’étude du comportement social des bactéries pour mieux comprendre le fonctionnement des cellules cancérigènes.

Autre exemple, l’université Hébraïque de Jérusalem a développé un algorithme qui permet de réduire considérablement le temps de développement des traitements médicaux. Ces derniers passent de plusieurs années à quelques mois seulement. Ou bien encore, en redonnant de l’espoir aux  accidentés de la route avec un nouveau squelette exogamique.

Des  innovations, parmi les 6O que l’on peut voir exposées sur les murs de l’aéroport Ben Gourion.

Quelles sont les raisons  de cette extraordinaire capacité du pays à créer et innover ?

Pour Yossi Vardi, qui a soutenu le développement de 86 entreprises en 40 ans, le dynamisme entrepreneurial d’Israël est dû à plusieurs raisons. « Notre gouvernement finance l’innovation, nous avons d’excellentes universités axées sur les domaines scientifiques. Nous possédons des synergies entre le monde académique et industriel ».

Puis poursuivant dans un autre registre: « la caricature de la « mère juive », qui ressent une fierté excessive pour les réussites de ses enfants et les poussent toujours à se dépasser, est une réalité. La volonté de réussir, le goût de l’ambition et le sens de l’exigence font partie intégrante de la culture israélienne ».

Pour d’autres, c’est la positon stratégique géo-économique du pays qui  force au dépassement permanent. Israël est aussi «  le peuple du livre »

Israël a-t-il les moyens de rester en quasi pole position des innovations mondiales ?

Le diagnostic est le suivant : Israël reste un pays extraordinairement dynamique. Mais l’Etat juif se confronte aux limites de son modèle d’innovation. « La réalité est qu’on a de moins en moins de chances de faire émerger un géant israélien », s’enflammait Shlomo Waxe, dans le magazine Globes, juste avant de quitter la direction de l’Association israélienne de l’électronique et des logiciels (IAESI).

Cette prise de conscience est récente. Jusqu’au début des années 2010, il y avait la Silicon Valley, puis Israël, puis le reste du monde. Désormais, il y a aussi la Chine, l’Inde, le Royaume-Uni, l’Allemagne, la Corée du Sud, le Brésil et même la France. Ces « nouveaux innovateurs » mettent les bouchées doubles. Ils rattrapent vite leur retard. Pour François Matraire, le directeur de Business France-Israël, ce nouvel ordre mondial crée des remous en Israël.

La meilleure façon de prédire l’avenir est de l’inventer

Alors comment Israël pourra faire face à ce début d’inversion de tendance ? Le troisième forum high-tech annuel du Credit Suisse organisé à  à Tel Aviv en 2016, alternait sur le sujet entre optimisme et alarmisme.

Shmuel (Mooly) Eden, consultant high-tech et figure emblématique de la technologie mondiale, a pris le pouls de la scène des start-up israéliennes. Il a rendu son diagnostic. «Tomates cerise…systèmes photovoltaïques…clés USB…processeur Intel core…qu’est-ce que ces éléments ont en commun? La réponse? Toutes ces innovations sont nées en Israël ». Shmuel Eden a également souligné que le changement et la croissance suivaient désormais une courbe exponentielle. «Ce que vous faisiez en cinq ans, vous devez le faire en trois ans.

Ces dix dernières années, le rythme de la création de données numériques a été multiplié par 60. Citant Darwin, il a ajouté: «Ce n’est pas l’espèce la plus forte ou la plus intelligente qui survivra, mais celle qui saura le mieux s’adapter au changement.»

La culture israélienne permet aux individus de défier l’autorité et de tout remettre en question. «Nous devons prendre les bonnes décisions pour que la nation start-up redémarre. Mais comme le dit Alan Kay: ‘La meilleure façon de prédire l’avenir est de l’inventer!’»

Sachant, que l’existence même du pays de part sa position géographique est de l’ordre du miracle permanent, les solutions finiront par s’imposer naturellement… ou presque !!

David Boukhabza

David Boukhabza

CEO de la société CAYA HARMONY CAPITAL. Spécialisé dans la recherche et la sélection d'opportunités d'investissements dans le domaine financier et immobilier. Installé en Israel depuis 2 ans, David Boukhabza s'est toujours fixé comme mission principale de rendre accessible les investissements d'ordinaires destinés aux gros investisseurs.

2 pensées sur “Israël, Nation start-up pour combien de temps encore ?

  • Avatar
    19 juillet 2017 à 19 h 13 min
    Permalink

    Soyons optimistes , cela aide beaucoup , l avenir est devant nous !

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *