Israël n’a pas encore transmis de renseignements au fisc français.

 

Depuis l’entrée en vigueur de l’échange automatique d’informations, le fisc a reçu des informations sur 3,5 millions de comptes à l’étranger détenus par des contribuables français. 86 pays ont transmis des données, dont la Suisse, le Luxembourg et des paradis fiscaux comme le Panama ou les Iles Caïmans. Cependant, Israël n’a pas encore transmis de renseignements, pour des raisons techniques ou juridiques.Lire la suite sur israelvalley.com