Israël : les USA laissent à l’Iran trop de libertés malgré les sanctions

Un haut responsable israélien a pris un coup de sang à Washington en apprenant l’achat par l’Iran de 15 aéronefs civils de seconde main, en précisant que l’acquisition aux Etats-Unis a violé les sanctions et a pu se dérouler en dépit d’une dénonciation d’Israël. Téhéran a acheté 15 avions commerciaux utilisés les trois derniers mois. Il n’a pas dit qui les leur a vendu ou comment ils avaient été acquis. Une interdiction de longue date sur l’exportation de pièces de rechange d’avions à l’Iran a été assouplie en vertu d’un accord nucléaire intermédiaire entre Téhéran et les puissances mondiales à la fin de 2013, mais le régime de sanctions des États-Unis continue de restreindre les ventes d’avions. Apparemment, pas cette fois… Israël a eu ses informations par ses services de Renseignements et les ont transmises au ministère des Affaires étrangères qui a déposé une plainte aux Etats-Unis. Mais cette plainte n’a pas été suivie d’effet, selon le ministère israélien.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *