Israël, le pays qui recense le plus de malades atteints de lymphomes

Les Juifs ont-ils une prédisposition génétique qui favoriserait le développement d’un lymphome ? Ora Paltiel, (Professeur à l’université hébraïque de Jérusalem, médecin chef au département d’hématologie de l’hôpital Hadassa), s’est posé la question.

Elle a fait remarquer qu’Israël est le pays qui recense le plus grand nombre de malades atteints de lymphomes non-Hodgkiniens (LNH) au monde et a le deuxième plus haut taux de mortalité de la maladie, selon un rapport de l’Association ‘cancer Israël’ et du ministère de la Santé, publié mercredi et présenté lors d’une conférence de presse organisée par l’ICA à l’occasion de la journée internationale contre le cancer.

Le lymphome est un cancer du système lymphatique qui affecte les lymphocytes, un type de cellules immunitaires. Le lymphome peut également survenir dans de nombreuses autres maladies, notamment les maladies infectieuses telles que l’hépatite et le sida, des germes comme « Helicobacter pylori », les maladies auto-immunes, ainsi que l’exposition à certains produits chimiques et pesticides.

A noter qu’en raison de la taille d’Israël, une grande partie de la population vit à proximité des zones agricoles et est exposée aux pesticides qui peuvent augmenter le risque de 35 % de développer un lymphome.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *