Israël : « Le chauffeur de taxi et le soldat fatigué »

Je voudrais partager avec vous l’histoire qui vient de m’arriver. Je n’en suis toujours pas revenu.

Un chauffeur de taxi généreux… C’était avant-hier. J’attendais à une station de bus assez isolée près de Holon, au sud de Tel-Aviv. Une heure passe et rien. Pas un seul bus ne se présente. Des passants m’indiquent que de toute façon, même si l’un d’entre eux venait à arriver, il serait certainement plein à ce stade du parcours. La nuit tombe…

Je me lance alors dans une interminable tentative d’auto-stop. Il fait chaud, j’ai soif et je commence à désespérer. C’est alors qu’un chauffeur de taxi stoppe son véhicule à ma hauteur. Avec un grand sourire, il m’invite à monter. C’est gentil de sa part mais je n’ai pas un centime sur moi. Il insiste et me dit que l’argent n’est pas un problème.

Il me demande l’adresse et fonce vers la destination sans demander son reste. Une fois à bord nous discutons. Je lui apprends que je suis un « Hayal Boded », c’est-à-dire un soldat isolé, dont les parents habitent à l’étranger. Il me questionne sur mon passé, mon présent et mon avenir. On sympathise.

Un chauffeur de taxi généreux

Une fois arrivé à destination, il me tend un billet de 50 shekels. « Va t’acheter à boire et à manger, il a fait chaud aujourd’hui », me lance-t-il. Je suis à la fois abasourdi et ravi. Il me tend sa carte et ajoute : « si un jour tu ne sais pas où passer le chabbat, appelle moi, je viendrais te chercher même à l’autre bout du pays, ma famille et moi serions ravis et honorés de te recevoir ».

Je venais de passer une semaine éprouvante dans mon bataillon. Il m’a redonné le moral en quelques minutes. J’aime ce pays, j’aime ce peuple, j’aime ce chauffeur de taxi. Au fait, il s’appelle Avi de la station de Tel Hashomer. Un jour, lorsque j’aurai quitté Tsahal, je monterai dans son taxi, je règlerai la course et c’est moi qui lui ferais une belle surprise. J’ai encore un peu de temps pour y penser.  

Un lecteur de Coolamnews.

Faites-nous parvenir vos belles histoires sur [email protected]

Nathalie Sivan

Nathalie Sivan

Chroniqueuse invétérée de Coolamnews, Nathalie est une passionnée de la société israélienne, de ses particularismes, ses richesses humaines mais aussi de ses incohérences.

2 pensées sur “Israël : « Le chauffeur de taxi et le soldat fatigué »

  • Avatar
    25 avril 2021 à 11 h 57 min
    Permalink

    Nathalie Sivan, si vous avez le contact de ce jeune soldat vous devriez lui dire d’accepter l’invitation de ce chauffeur de taxi et faire honneur à leur famille. Les enfants en seront inspirés.

    Répondre
    • Avatar
      3 mai 2021 à 19 h 11 min
      Permalink

      Quelle belle histoire tellement émouvante bravo à ce chauffeur de taxi Quelle belle humanité….ça c’est Israël ♡♡♡😍😍❤❤❤

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *