Israël lance un front diplomatique contre la majorité arabe au CDH

L’ONU est susceptible d’adopter officiellement le rapport sur la guerre de Gaza, provoquant l’effort d’Israël de supprimer la puissance de vote de la majorité arabe au sein du Conseil des droits de l’homme. Un nouveau front diplomatique a été lancé en Israël, destiné à faire disparaître la majorité arabe automatique dans le Conseil des droits de l’homme des Nations Unies (CDH), à la lumière d’un vote du conseil imminent sur les conclusions officielles d’un rapport de l’ONU publié lundi sur l’opération Bordure protectrice en 2014 à Gaza. Le rapport a été mal accueilli en Israël, où les fonctionnaires ont dit que le CDH est intrinsèquement incliné contre Israël. Les enquêteurs de l’ONU ont condamné Israël et le Hamas de crimes de guerre commis pendant le conflit, une revendication que le Hamas a dénoncée comme fausse.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *