Israël fait un pas envers les Musulmans, entrée libre et journée test sur le Mont du Temple

Après la réunion tenue à Amman entre le secrétaire d’Etat américain John Kerry, le Premier ministre israélien Binyamin Netanyahou et Abdallah II de Jordanie, au cours d’une conférence de presse, Kerry a annoncé que toutes les parties s’étaient engagées à maintenir le statu quo sur le Mont du Temple et à œuvrer en vue d’une désescalade de la violence.

Cette journée de vendredi,  aura donc valeur de test. En signe d’apaisement et conformément aux engagements pris à Amman par le chef du gouvernement israélien, la police a levé toutes les restrictions d’âge pour les musulmans désirant se rendre ce vendredi aux prières sur le Mont du Temple. Reste à savoir si les fidèles musulmans joueront le jeu ou profiteront de l’intervalle pour semer le trouble dans la vieille ville de Jérusalem.

Les blocs de béton supprimés à Issaouiya

Autre geste de bonne volonté de la part d’Israël, les blocs de béton disposés à la sortie du quartier d’Issaouiya en direction de Guivat Hatsarfatit, au nord de Jérusalem, ont été supprimés. Les élus municipaux du quartier arabe se sont engagés à faire respecter l’ordre dans leur secteur.

Faisant écho aux propos du secrétaire d’Etat américain, les responsables sécuritaires à Jérusalem estiment qu’il est peu probable que le calme puisse revenir en seul jour. Il faut donc s’attendre à ce que de nouvelles violences éclatent dans les secteurs sensibles, alors que les consignes dispensées aux forces de l’ordre sont la retenues « pendant au moins quelques jours ».

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *