Israël expulse l’ex-président tunisien après qu’il ait été arrêté sur le Marianne

L’ancien président tunisien Moncef Marzouki et un député européen de l’UE sont parmi les 16 personnes qui ont été expulsées suite à la tentative de la flottille anti-israélienne de briser le blocus de Gaza. L’exprésident tunisien était accompagné d’un membre du Parlement européen, Ana Miranda, qui a aussi a pris part à la flottille anti-Israël à destination de Gaza. Ils ont finalement été expulsés.

Israël a réquisitionné le Marianne Gôteborg battant pavillon suédois, un des bateaux de la soi-disant Flottille de la Liberté III, et l’a accompagné au port d’Ashdod. Seize ressortissants étrangers étaient à bord avec deux Israéliens, le député Bassal Ghattas et un journaliste de télévision. Les deux Israéliens ont été libérés, mais Ghattas pourrait participer à une audition parlementaire, car il pourrait faire face à des sanctions.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *