Israël et Jérusalem. Le calme avant la tempête. ONU, Urgence au Conseil de sécurité .

Tel-Aviv (Jean-Luc Belhassen). Moments fébriles en Israël. Tout peut basculer. Demain vendredi sera le jour de la prière pour les musulmans et les services de sécurité sont très tendus. Une phrase millénaire revient sans cesse dans les esprits des juifs israéliens et du monde entier : « Si je t’oublie, Jérusalem, que ma main droite se dessèche ! Que ma langue s’attache à mon palais, si je ne me souviens de toi, si je ne fais de Jérusalem le principal sujet de ma joie ! »Lire la suite sur israelvalley.com