Israël en pleurs, Stains en joie

A quelques heures d’intervalles, une jeune fille israélienne a été assassinée dans son lit par un terroriste palestinien à Kyriat Arba et le maire musulman de la ville de Stains exultait après sa victoire: il pourra impunément continuer d’afficher une banderole en l’honneur du terroriste Marwan Barghouti coupable de la mort de 5 civils en Israël.

La joie était manifeste mercredi soir à la mairie de Stains où les élus et le public présents se sont montrés très heureux de voir la banderole « Libérez Marwan Barghouti » réapparaître sur le fronton de l’Hôtel de Ville, narguant les 4 Juifs et le moine grec assassinés par cet archi-terroriste.

Le maire musulman Azzedine Taibi a tenu un discours de condamnation d’Israël et a remercié tous ceux qui ont « participé à cette victoire judiciaire contre le gouvernement, commandité par les officines israéliennes, à commencer par Me Roland Weyl, qui à 90 ans, a fait une excellente plaidoirie devant le tribunal administratif de Montreuil ».

Le maire de Stains s’est félicité du nombre croissant de mairies qui se rangeait du côté du boycott de l’Etat juif.

4 pensées sur “Israël en pleurs, Stains en joie

  • 30 juin 2016 à 23 h 16 min
    Permalink

    Belle victoire, d’un maire musulman , encouragée par l’administration française, dans ce qui devient le premier grand pays musulman d’Europe, après la collaboration, les antisémites islamistes, français peuvent prétendre désormais à plus de ministres dans le gouvernement de pleutres de Ho l’andouille 1°, qui justement est en baisse dans les sondages, après l’apprentissage de l’arabe en primaire, cette victoire accélère la reconnaissance de l’islam radicale en France, pathétique….mais surtout inquiétant pour les derniets juifs de France….

    Répondre
  • 30 juin 2016 à 20 h 38 min
    Permalink

    Des assassins qui paieront c’est sur et certain d’autres avant eux se sont imagine détruire le peuple juif aujourd’hui ils n’existent plus

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.