Israël déclenche l’opération « Arvout Israël »pour les juifs d’Ukraine

L’opération « Arvout Israël » pour sauver la communauté juive ukrainienne a débuté avec l’arrivée en Israël d’environ 400 réfugiés éligibles à la loi du retour. Parmi eux, une centaine d’enfants ukrainiens sans famille. Il s’agit d’une opération menée par le ministère de l’Alya et de l’Intégration. Les différents organismes impliqués dans le processus d’Alya sont tous partenaires.

L’État d’Israël, par le biais du ministère de l’Alya et de l’Intégration, a lancé l’une des opérations les plus importantes et les plus significatives pour sauver les juifs ukrainiens qui fuient les combats en Ukraine. Son nom ? Arvout Israël.

Dans un avenir proche, des milliers de personnes bénéficiant de la loi du retour envisagent de faire leur Alya en Israël. Ainsi, le ministère de l’Alya et de l’Intégration est prêt à accueillir ces personnes éligibles puis, à s’occuper de leur processus d’intégration optimal. Il y a une semaine, le premier accueil a commencé, avec l’Alya d’environ 400 personnes éligibles à la loi du retour. C’est un premier contingent composé de 320 Olim via deux vols différents et une centaine d’enfants sans famille. Tous, en provenance d’Ukraine.

Depuis le déclenchement de la guerre en Ukraine, 467 personnes éligibles sont arrivés en Israël, dont environ 140 sont arrivés le week-end dernier. Des milliers d’autres sont annoncés.

Aussi, le ministère de l’Alya et de l’Intégration a donné à l’opération le nom « Arvout Israël ». Comme son nom l’indique, nous sommes responsables les uns des autres. En clair, le ministère se prépare à l’accueil d’urgence de milliers d’ayant droit à l’Alya en Israël selon la loi du Retour.

Ce programme d’urgence pour l’intégration des Olim ukrainiens est établi par les organismes professionnels sous la direction de la ministre de l’Alya et de l’Intégration. Le ministère de l’Alya et de l’Intégration fournira à chaque Olé une large enveloppe d’intégration initiale. Une somme rondelette pour une adaptation optimale. Par ailleurs, un processus d’obtention droits spécial est mis en place. De plus, les responsables du ministère orienteront les Olim vers des solutions d’hébergement immédiates et temporaires. Ils seront dirigés dans des hôtels, préparés à l’avance dans le cadre du plan d’urgence.

Implication gouvernementale maximale

La ministre de l’Alya et de l’Intégration, Mme Penina Tamano Shete : « Les adorables enfants que j’ai rencontrés à l’aéroport m’ont touché. j’ai vu leur grande émotion d’arriver en Israël et d’y recevoir un accueil chaleureux. Les enfants qui n’ont ni parents ou maison représentent le besoin immense des réfugiés en Israël de chaleur et de sécurité.

L’État d’Israël aidera ces enfants et les autres immigrants avec toutes les ressources dont il dispose. Un budget sera alloué pour leur intégration afin de traverser la période difficile après avoir échappé aux feux de la bataille. Je travaille en partenariat avec les autres ministres et tous les organismes responsables. Ensemble, nous réussirons. Ensemble pour nos frères et sœurs d’Ukraine. »

Par ailleurs, le ministère a mis en place un bureau spécial à l’aéroport, où se trouvent tous les partenaires du ministère. Il s’agit en conclusion, de faciliter au maximum le processus d’intégration des immigrés.

SOURCE : Ministère israélien de l’Intégration

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.