Israël connexion : Les médecins népalais aux blessés: « vous, les Israéliens, vous êtes tous de la même famille ?»

Un rescapé israélien des intempéries au Népal qui ont fait de nombreuses victimes et blessés parmi les touristes israéliens raconte qu’il n’est pas resté un seul instant seul dans l’hôpital de Katmandou, ou il avait été évacué.

« Dès les premiers instant après mon évacuation, mes amis m’entouraient et ne m’ont pas lâchés d’une semelle. Mais quelques heures plus tard, c’est une équipe du consulat israélien et des diplomates venus de notre ambassade à New Delhi qui ont fait irruption dans ma chambre. Ils cherchaient les blessés israéliens, nous étions regroupés dans deux chambres bondées de visiteurs.

Les émissaires du Beit Habad local s’occupaient de nos repas et nous amenaient des friandises et même un journal en hébreu, qui a circulé de lit en lit. Des enfants qui sortaient je ne sais d’où, sans doute des touristes juifs américains, sont venus nous apporter des dessins et leurs parents m’ont demandé si j’avais besoin d’argent ou d’autre choses. Ils ont passé la journée à nous gâter.

Les touristes israéliens de passage au Népal sont venus par dizaines nous réconforter. L’un d’entre eux nous a carrément laissé son portable avec un forfait prépayé pour les communications vers Israël. Au second jour, les secouristes et médecins israéliens du Magen David Adom sont arrivés dans l’hôpital et ont commencé à s’occuper des patients des deux chambres en question et pour certains, de leur rapatriement. Nos deux chambres sont devenues le quartier général de la solidarité.

Quand je pense que les blessés détenteurs d’autres nationalités venaient en béquilles chercher des informations ou nous demander de l’eau potable et des gâteaux. Tous regardaient ce remue-ménage à l’israélienne d’un air songeur. On faisait certes beaucoup de bruit, mais nous avons été soignés efficacement et évacués en premier.

Un chirurgien népalais qui avait opéré mon voisin de chambre s’est assis quelques instants avec nous, au milieu  des colis, des sucreries et du matériel médical rapportés d’Israël. Il m’a demandé un peu gêné : « Dites-moi, je voudrai savoir. En Israël, vous êtes tous de la même famille ? »

2 pensées sur “Israël connexion : Les médecins népalais aux blessés: « vous, les Israéliens, vous êtes tous de la même famille ?»

  • Avatar
    4 novembre 2014 à 11 h 23 min
    Permalink

    Mais bien sur, fallait – il lui repondre .

    nous somme un indivisible a jamais

    nos blessures sont communes ainsi que nos joies

    ce qui fait l’envie au monde qui nous regarde et nous cotoie

    et ce qui attise leur jalousie et leur haine au lieu de se conformer tel que nous aux prescriptions…..D’HAHEM

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *