Israël bloque les musulmans de Gaza qui voulaient accéder au Mont du Temple

Les permis d’entrée à Jérusalem de 500 habitants de Gaza ont été annulés. Cette tolérance israélienne qui faisait partie des «gestes» sans précédent pour le Ramadan envers les musulmans a été supprimée, juste pour cette semaine. Après l’attaque à la roquette en provenance de Gaza mardi soir, Israël a décidé mercredi d’annuler les autorisations d’entrée. Un porte-parole de COGAT, l’unité du ministère de la défense, qui coordonne les actions avec la bande de Gaza, a déclaré que la décision d’annuler les concessions appliquées à cette semaine seulement, avait été prise « en raison de la roquette » qui a frappé le sud d’Israël mardi soir. Lancée juste après 22 heures mardi, la roquette a atterri en plein champ dans la région d’Ashkelon, au nord de Gaza, ne provoquant heureusement aucunes blessures. En réponse, l’armée israélienne a mené des frappes aériennes à Gaza, en visant la rampe de lancement de la fusée qui était responsable de l’attaque.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *