Israël ! attention au viagra contrefait et aux alcools frelatés

Attention, avaler un comprimé de viagra contrefait peut être mortel ! Faute de le savoir vous auriez pu y laisser la vie !

Avaler un comprimé de Viagra ? Une décision du Ministère de la santé en date du mois de février 2018 en permet la vente libre sans ordonnance. Rien à en dire ni redire si ce n’est que ce même organisme de s’inquiéter et lancer à présent sur son site officiel un cri d’alarme concernant ce même viagra terriblement dangereux s’il est « produit dans des laboratoires pirates, à partir de matières premières inconnues, dans de mauvaises conditions et à des doses dangereuses pour la santé ».

Dito pour les alcools frelatés !

« Pendant la seule année 2018, 9 décès et 3 cas de cécité ont été rapportés du fait d’alcools contrefaits contenant du méthanol, une substance toxique dont la consommation peut provoquer la cécité, voire la mort. Les premiers symptômes d’une intoxication au méthanol sont observables 12 heures après sa consommation.

L’empoisonnement au méthanol se manifeste par des vertiges, de la confusion, un manque de contrôle musculaire, une faiblesse, des maux de tête, des vomissements et des douleurs abdominales.

Attention au Viagra contrefait et aux alcools frelatés est-il dit et redit à juste titre…

Conséquence logique on peut y lire que « le Département de l’application des lois et de la surveillance du Ministère de la Santé, en coopération avec la police de Rosh Ha’ayin, a saisi dans la magasin « Ronan Mashkaot », sis 28, rue Shlomo HaMelech, à Rosh Ha’ayin, des centaines de pilules de Viagra contrefaites, de type KAMAGRA dont l’utilisation sans surveillance médicale, expose le patient à des interactions médicamenteuses et à des effets secondaires cardiovasculaires menaçant le pronostic vital.

Quant aux alcools…

« Des dizaines de boissons alcoolisées différentes, toutes présumées contrefaites et susceptibles de contenir des niveaux élevés, bien au-dessus des normes autorisées, de poison au méthanol ont, bien évidemment, été saisies aussi.

De cause à effet reste une décision pleine de bon sens prise par « le Ministère de la Santé, ainsi que par les autres organismes chargés de l’application des lois, qui s’engagent à poursuivre leurs activités contre les propriétaires d’entreprises et les personnes commercialisant de l’alcool contrefaits et des médicaments non autorisés… »

 Source : https://www.health.gov.il/French/News_and_Events/SpokemanMesseges/Pages/21012019_04.aspx

Bely Landerer

Bely Landerer

Avec Bely, Coolamnews vous propose un œil iconoclaste terriblement avide du monde qui l’entoure

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *