Israël accueille une journaliste iranienne menacée de mort

Ecrire dans un média hébreu peut être dangereux ! Raccourci laconique. Ecrire dans un média hébreu peut être motif à condamnation à mort, voilà la vérité !

C’est la « mésaventure » (le mot est faible), que vit actuellement une journaliste iranienne, condamnée à la peine de mort dans son pays d’origine pour avoir osé écrire dans les colonnes du journal « Times of Israël ».

Petit rappel du circuit qui la mène à pareille situation dramatique. Il y a trois ans, Nada Amin, a fui l’Iran où elle ne pouvait plus s’exprimer librement. Elle choisit alors de s’installer en Turquie.

Mais ce pays, à son tour, vit sous le joug d’un despotisme que l’on connait. Et la revoilà cette fois face à Ankara qui avait annoncé son intention de la livrer à Téhéran dans les prochains jours. Avec la certitude d’y être arrêtée par les autorités iraniennes dès son arrivée.

« Amin s’attend à être arrêtée immédiatement après son arrivée en Iran. Elle risque d’être exécutée à cause de son travail de journaliste », a déclaré le frère de cette dernière dans sa lettre adressée au ministre israélien de l’Intérieur Arieh Deri. »

Demande Visa en Israël

  « C’est une journaliste qui a mis sa vie en danger seulement parce qu’elle a écrit dans les colonnes d’un site israélien d’information », a confirmé le ministre qui a aussitôt pris les mesures qui s’imposent et demandé un visa pour la jeune femme !

Dans une lettre signée du ministre et de l’Association des journalistes de Jérusalem, il est précisé « que Nada Amin à toutes les « malchances » d’être immédiatement arrêtée dès son arrivée en Iran. Evidemment cela cela présente un sérieux danger pour sa vie.

Qu’il est impensable qu’elle puisse être exécutée en raison de son travail journalistique et le fait qu’elle ait écrit plusieurs articles d’opinion pour un journal hébreu. »

Peut-on espérer que la morale de l’histoire soit sauve ? Il semblerait que oui ! Selon la formule « Tout est bien qui finit bien », la « Reading Association » a confirmé l’octroi du visa demandé.

Ouf !

Bely Landerer

Bely Landerer

Avec Bely, Coolamnews vous propose un œil iconoclaste terriblement avide du monde qui l’entoure

Une pensée sur “Israël accueille une journaliste iranienne menacée de mort

  • Avatar
    7 août 2017 à 11 h 33 min
    Permalink

    Israel dois proteger Sa race avant proteger son ennemi

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *