IsraAid expulsé manu militari d’un camp de réfugiés par…l’ONU!

Lesbos, la fameuse île grecque à l’éponyme légendaire est désormais célèbre car elle recueille un flot de clandestins et leur offre un premier refuge dans leur périple européen. Par contre, IsraAid se souviendra, elle, de son accueil!

Depuis plus d’une décennie, IsraAid déploie sa logistique à travers le monde pour venir en aide aux réfugiés confrontés à des conditions extrêmes. Elle rejoint donc un des plus importants camps que gère l’ONU pour les migrants de Syrie, d’Irak, d’Afghanistan et d’Iran sur l’île grecque. Plusieurs autres organisations humanitaires sont déjà déployées pour développer leur programme. L’association israélienne souhaite donc mettre son expérience à contribution. Les bénévoles qui portent une petite étoile de David à l’arrière de leur tee-shirt, vont être expulsés sans ménagement du camp de réfugiés dans un cas flagrant d’harcèlement verbal à teneur antisémite. Mais le plus incroyable, c’est que ce n’est pas sous l’impulsion des migrants mais bel et bien des autres bénévoles « concurrents » soutenus par le personnel de l’ONU!

IsraAID_logo_small_borders_simple2_400x400

Un groupe de volontaires juifs américains avait décollé des Etats Unies pour offrir de leur temps aux réfugiés syriens. Ces jeunes femmes portaient un logo bien visible sur leur T-Shirt. Tout débute quand des bénévoles « adverses » prennent à parti l’équipe et profèrent des injures antisémites motivées par un antisionisme viscéral. Mais le comble est à venir: alors que la situation dégénère, un agent de sécurité de l’ONU intervient mais, au lieu d’apaiser les antagonistes, il choisit de chasser les bénévoles en joignant les paroles (antisémites) à l’acte. « La situation a rapidement dégénéré. Un agent de sécurité de l’ONU nous a crié dessus et nous a dit qu’il n’y avait pas de place pour des gens comme nous! Devant notre étonnement, il a tenu à préciser que nous, les Israéliens, étions tous des assassins! Il a menacé de nous arrêter si nous ne quittions pas le camp! »

La fin de l’histoire est nettement plus heureuse! Un Arabe israélien, membre d’IsraAid, a porté assistance à son équipe en sollicitant les autorités. L’agent de sécurité a été licencié…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *