ISIS expulsé de Hasakeh, capitale provinciale syrienne

Une perte majeure pour les djihadistes. Les troupes syriennes et les combattants kurdes ont évincé le groupe Etat islamique (ISIS) de Hasakeh mardi, plus d’un mois après la conquête de la ville par les terroristes, déclare l’Observatoire syrien des droits de l’homme basé à Londres.

Les troupes gouvernementales et les forces kurdes, qui se partagent maintenant le contrôle de la ville, étaient aux prises avec les terroristes depuis le 25 juin. Elles tentaient de pousser les forces ISIS hors de la ville Hasakeh, qui est la capitale de la province.

« ISIS a été expulsé de Zouhour par l’armée, le dernier quartier dans lequel il était présent dans Hasakeh, puis ses combattants ont été poussés à la périphérie sud de la ville« , a déclaré le directeur de l’Observatoire, Rami Abdel Rahman. Au moins 287 combattants ISIS, parmi eux 26 mineurs, ont été tués dans la lutte pour Hasakeh, ainsi que lors des bombardements de la coalition menée par les USA, a-t-il dit.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *