Invitée par le BDS, une terroriste palestinienne est expulsée d’Allemagne

Rasmea Odeh, qui a passé 10 ans en prison pour un attentat mené à Jérusalem devait prendre la parole lors d’une conférence sur les « Femmes palestiniennes dans la lutte pour la libération», organisé par le mouvement Boycott, Divestment, and Sanctions (BDS).

Expulsée ! La terroriste palestinienne condamnée Rasmia Odeh, qui a assassiné deux étudiants israéliens et qui est active aujourd’hui dans l’organisation antisémite BDS, est arrivée à Berlin pour donner une conférence sur l’organisation raciste. L’information au sujet de sa venue est parvenue aux organisations juives et au ministère des Affaires stratégiques qui a fait pression sur les autorités. Sa conférence a été annulée et elle a été expulsée d’Allemagne.

Dans une déclaration officielle, Berlin a déclaré que toute activité politique lui a été interdite dans le pays. Le ministre de l’Intérieur, Andreas Geisel, a déclaré qu’il n’y avait pas de place pour l’incitation contre les Juifs et l’Etat d’Israël dans la ville: “Le droit à la liberté d’expression est très important, mais s’il est utilisé pour inciter contre l’Etat d’Israël et les Juifs ceci ne sera pas permis”. Berlin est une ville d’union et de solidarité et non de séparatisme et de propaganda.

Une terroriste condamnée

Odeh, membre du groupe terroriste palestinien du Front Populaire pour la Libération de la Palestine (FPLP), avait été reconnue coupable en 1970 d’avoir participé à l’assassinat de deux étudiants juifs, Leon Kanner et Eddie Joffe lors d’un attentat perpétré dans un supermarché de Jérusalem en 1969.

Israël avait condamné Odeh à la prison à vie, mais elle a été relâchée dans le cadre d’un échange de prisonniers avec le FPLP en 1980, et a ensuite immigré aux Etats-Unis depuis la Jordanie. Elle a affirmé que ses aveux de participation à l’attentat avaient été extorqués après avoir subi de graves tortures de la part de l’armée israélienne.

Odeah a obtenu un visa d’immigration aux Etats-Unis en 1994 et sa citoyenneté en 2004. Dans les deux demandes de documents, elle n’a pas mentionné ses arrestations et ses condamnations pour les attaques à la bombe. Elle a plaidé coupable d’avoir falsifié ses demandes d’immigration et a été expulsée en Jordanie au mois de septembre de l’année dernière.

Source: 93fm

Une pensée sur “Invitée par le BDS, une terroriste palestinienne est expulsée d’Allemagne

  • Avatar
    26 mars 2019 à 11 h 18 min
    Permalink

    Ce n’est pas en France que l’on verrait cela. Bien au contraire
    puisque le BDS à le droit de manifester et de crier sa haine d’Israël tous les samedi place de la République. Le préfet est d’accord.
    ROSA

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *