Interrogé comme témoin par la police dans l’affaire des sous-marins allemands, Netayahou qui n’a pas été mis en cause demande des excuses de Lapid et de Yaalon

Benjamin Netanyahou a été interrogé mardi comme témoin par la police (l’unité anti-corruption Lahav 433) dans l’affaire de corruption présumée portant sur l’acquisition de trois sous-marins allemands par Israël (communément appelée Affaire 3000l). Interrogé pour la dixième fois cette année, il a répondu pendant environ six heures aux questions de la police mais n’a pas  été  mis en cause. Il a posté un message mercredi soir sur sa page Facebook en réponse à ses détracteurs: « Pendant de longs mois, nous avons entendu toutes sortes d’histoires et vu toutes sortes de photos montage me montrant monter et descendre de  sous-marins », écrit-il. « Hier, il a été clarifié que je n’ai agit qu’au seul nom de la sécurité d’Israël, alors, vais-je à présent recevoir des excuses des médias et des politiciens comme Lapid et ‘Boogie’ Yaalon »… Lire la suite sur tel-avivre.com