Interdiction du port du niqab, l’arroseur arrosé : c’est un pro-palestinien qui est à l’origine de la condamnation de la France par l’ONU

Un groupe d’experts de l’ONU, dirigé par un activiste israélien pro-palestinien, a condamné mardi la France pour avoir verbalisé deux femmes qui portaient le voile islamique intégral.

Le président du comité, l’Israélien Yuval Shany, a souligné qu’il considérait personnellement, comme “nombre” des 17 autres experts, que le niqab était “une forme d’oppression contre les femmes”. Mais il juge qu’une “interdiction généralisée à caractère pénal ne permet pas d’assurer un équilibre raisonnable entre l’intérêt général et les libertés individuelles”.

Le comité a en outre reproché à cette loi de “marginaliser” ces femmes “en les confinant chez elles et en leur fermant l’accès aux services publics”. Il demande en conclusion à la France de lui envoyer un “rapport de suivi” dans un délai de 180 jours sur les mesures prises pour “compenser les plaignantes” et “éviter que des cas similaires se reproduisent à l’avenir, y compris en révisant la loi incriminée”.Lire la suite sur lemondejuif.info