Inquiétant: l’ONU avoue ne pas avoir les moyens de surveiller le développement du programme nucléaire iranien

Le Chef de l’Agence Internationale de l’Énergie Atomique Yukiya Amano, en charge de la surveillance des activités nucléaires iraniennes, a annoncé aujourd’hui qu’il ne disposait pas du budget nécessaire à la mise en place de l’accord intérimaire négocié l’an passé par l’administration Obama. Il manque plus de 4,5 millions d’euros dans les caisses, que les donateurs seront appelés à combler dans les prochaines semaines.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *