Inquiétant: les aéroports américains emploient des dizaines de djihadistes

Au moins 73 employés ont été recrutés dans des aéroports américains malgré des liens avec le terrorisme islamique et n’ont pas été détectés par l’Autorité américaine de sécurité dans les transports (TSA), selon un nouveau rapport rendu public mardi. Lors d’une audition au Congrès, John Roth, l’inspecteur général du ministère de la Sécurité intérieure, qui a publié le rapport, a confirmé qu' »en vertu de la loi, la TSA n’a pas accès à toutes les informations relatives au terrorisme », ce qui a empêché de détecter ces 73 personnes. Selon le rapport, la TSA « s’est reposée sur les aéroports pour réunir toutes les informations » au moment du recrutement de ces vendeurs ou employés, et « n’a pas pris toutes les assurances pour approuver convenablement les candidats ».

« Nous avons besoin d’une loi », a déclaré M. Roth, pour permettre à la TSA d’accéder à toutes les informations en particulier les listes du FBI de surveillance des personnes suspectées de terrorisme. Le sénateur Tom Carper a jugé cette information « perturbante » et « inacceptable ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *