Indice de corruption : Et Israël ?

 

 

Il ne suffit pas d’éditer des décrets bien conçus pour prétendre à l’éradication et la non-prolifération d’une corruption apparemment indissociable de la condition humaine même si quelques voix s’élèvent pour refuser pareille calamité et dénoncer toutes violations des droits et des lois.

Corruption ? S’il est vrai que la formation de groupes peut influencer les politiques publiques et leurs actions, que des journalistes peuvent éclairer d’un jour nouveau la vision dudit phénomène, depuis toujours, les individus malhonnêtes ont toujours réussi à contourner les lois.

Ajoutez la lassitude de citoyens intègres mais vieillissants qui finissent par baisser les bras, fatigués de se battre pour ce qui pourtant faisait partie intégrante de leur idéal du temps de leur jeunesse et vous aurez fait le tour du problème.

Une étude faite et publiée en 2017 par « Transparency International », (TI), indique qu’Israël est la 32ème nation la moins corrompue par rapport aux 175 étudiées, un résultat remis à jour pour la dernière fois en octobre 2018.

Cependant, si la Nouvelle-Zélande et le Danemark se classent aux premiers rangs des pays les moins corrompus, l’Angleterre se retrouve en 8ème position, les USA en 16ème et la France en 23ème, précédée de 2 points par les Emirats Arabes.

La Chine est placée bonne 77ème, la Turquie 81ème et le Yémen avec sa 175ème place sonne l’hallali des mauvais-bons-derniers : La   Syrie, le Soudan du Sud et la Somalie.

(A noter que, depuis 2012, plusieurs pays ont considérablement amélioré leur indice, notamment la Côte d’Ivoire, le Sénégal et le Royaume-Uni à contrario notamment de la Syrie, du Yémen et, plus étonnant encore, de l’Australie).

 Triste bilan de « Transparency International » : Vous avez plus de 35 ans ?  C’est fichu !

Ainsi, trouve-t-on sur le site de «TI » la saga de cette lutte incessante menée, (depuis 1993), contre une corruption mondiale dont il a toujours pensé voir le bout !

Pour en augmenter les chances, « TI » appelle les jeunes du monde entier à le rejoindre, seuls capables de redonner un sang nouveau à son action.

« La motivation innovante de tous ces jeunes qui militent pour des sociétés plus justes et plus équitables peut être un atout considérable » ont déclaré « TI » et le ministère fédéral de la coopération économique et du développement (BMZ).

Et de programmer, en récompense de leurs idées novatrices et inspirantes, une joyeuse cérémonie pour le 9 Décembre 2018.

Et c’est ainsi que seules les personnes âgées de 18 à 35 ans sont invitées à soumettre un court clip vidéo présentant leurs idées sur les nouveaux moyens de lutter contre la corruption.

Dernier délai le 30 octobre 2018

Ce concours comportera deux volets : L’un mondial – l’autre africain d’où seront issus les lauréats, des finalistes invités à Berlin lors des festivités de la journée internationale de lutte contre la corruption.

Les heureux élus participeront à une cérémonie publique organisée par le ministère fédéral allemand de la coopération économique et du développement et « TI » pendant laquelle ils auront l’occasion de présenter leurs idées et d’en débattre avec des experts anti-corruption tous azimuts….

Ces jeunes auront également la possibilité de discuter avec tous les organismes présents hautement concernés, du meilleur moyen de mettre en pratique les idées proposées dans la vidéo gagnante.

Mais attention : Dernier délai le 30 octobre 2018, date limite de soumission des vidéos.

Et oui, (outre quelques détails dont je vous fais grâce), si vous avez plus de 18 ans mais moins de 35 (surtout pas plus !), vous êtes conviés à télécharger sur « Youtube » vos meilleures idées contre la corruption sous la forme d’un court clip vidéo (maximum de 60 secondes), envoyé par courrier électronique à [email protected]

Bonne chance à tous… Mais surtout faites que renaisse grâce à vous une petite part de cet Idéal qui faisait la grandeur du genre humain…

Bely Landerer

Bely Landerer

Avec Bely, Coolamnews vous propose un œil iconoclaste terriblement avide du monde qui l’entoure

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *