Incroyable : le Pentagone révèle les détails du programme nucléaire israélien

Obama se venge du discours au Congrès de Netanyahou ? En 1987 paraît un rapport sur le programme nucléaire israélien gardé secret pendant des années et publié ces jours-ci en réponse aux protestations légitimes du gouvernement de l’Etat juif et de son Premier ministre, Binyamin Netanyahou, d’un possible accord entre les puissances mondiales et l’Iran.

Au début du mois de février dernier, le Pentagone, a déclassifié un document top-secret du ministère de la Défense détaillant le programme nucléaire israélien, un programme qu’Israël n’a jamais annoncé officiellement pour éviter une course régionale aux armements nucléaires. Jusqu’à maintenant, les États-Unis avaient scrupuleusement respecté le secret en taisant la teneur du programme.

dimonaLe réacteur nucléaire de Dimona

Mais en publiant le document déclassifié de 1987, les États-Unis violent l’accord tacite entre les deux alliés : garder le silence sur la puissance nucléaire d’Israël. Pour la première fois, ils détaillent le programme nucléaire en grande profondeur. Le moment de la révélation est très suspect, étant donné qu’elle vient comme une réponse aux tensions entre le Premier ministre Binyamin Netanyahou et le président américain Barack Obama.

bibi au congresLe discours de Netanyahou au Congrès

Le discours de Netanyahou au Congrès la 3 mars mettait en garde le monde contre les dangers du programme nucléaire de l’Iran. Il expliquait comment l’accord prenait forme et précisait avec maints arguments que le projet d’entente laissait la capacité au régime islamique de préparer des armements nucléaires.

Un autre aspect très suspect du document est que, tandis que le Pentagone a jugé bon de déclassifier des sections importantes du programme nucléaire sensible d’Israël, il a gardé secrètes des sections sur l’Italie, la France, l’Allemagne de l’Ouest et d’autres pays de l’OTAN, alors que les informations étaient bloquées sur le même document.

bombe

Le rapport de 386 pages intitulé « Critique de l’évaluation technologique en Israël, de l’OTAN et des Nations » donne une description détaillée de la façon dont Israël a avancé sa technologie militaire et a développé son infrastructure nucléaire de recherche dans les années 1970 et 1980. Israël « développe des codes qui leur permettent de faire des bombes à hydrogène. Ces codes détaillent la fission et les processus de fusion à un niveau microscopique et macroscopique, » révèle le rapport, indiquant que dans les années 1980, les Israéliens ont atteint la capacité de créer des bombes considérées mille fois plus puissantes que les bombes atomiques.

La révélation est une première dans l’histoire des alliances : les Etats-Unis publient un document décrivant la façon dont Israël a atteint la technologie indispensable pour fabriquer des bombes à hydrogène. Le rapport note également que les laboratoires de recherche en Israël « sont équivalents à Los Alamos, Lawrence Livermore et Oak Ridge National Laboratories, » les laboratoires clés dans le développement de l’arsenal nucléaire de l’Amérique.

los alamos

L’infrastructure nucléaire d’Israël est « un parallèle presque exacte de la capacité qui existe actuellement dans nos laboratoires nationaux. Pour autant que la technologie nucléaire a préoccupé les Israéliens, ils sont à peu près là où les États-Unis se trouvaient dans le domaine de l’arme de fission dans les années 1955 à 1960, » révèle le rapport. C »est « l’Institute for Defense Analysis », un organisme financé par le gouvernement fédéral opérant sous le Pentagone, qui a écrit le rapport en 1987.

pentagone

Mis à part les capacités nucléaires, le rapport révèle qu’Israël à l’époque avait fait « un effort énorme dans le développement des systèmes dans tout le pays, » comprenant le combat électronique, tout en un « seul système intégré, qui n’est pas séparé de l’Armée, de la Marine et de la Force aérienne. » Le rapport a même reconnu que, dans certains cas, la technologie militaire israélienne « est plus avancé que celle des Etats-Unis. »

La déclassification du rapport arrive à un moment délicat comme indiqué ci-dessus, et étant donné que le processus de sa publication a été lancé il y a trois ans, le moment de sa publication est considéré comme ayant été le choix du gouvernement américain. Car là est la vraie question. La Constitution américaine accorde au président des États-Unis le statut de Commandant en chef des armées. Malgré les demandes répétées de la Cour suprême qui n’ont été suivies que partiellement, seul Obama pouvait permettre la déclassification d’un tel document dont des parties entières, qui concernent les puissances nucléaires européennes, sont restées secrètes.

maison blanche

Un journaliste américain, Grant Smith, a déposé des requêtes pour que le rapport soit publié sur la base du « Freedom of Information Act. » Le Pentagone a pris son temps pour répondre, mais Smith a poursuivi, et un juge de la Cour du district de Washington a commandé au Pentagone de répondre à sa demande. Smith, qui dirige un Institut de recherche sur la politique au Moyen-Orient, aurait dit qu’il pense que c’est la première fois que le gouvernement américain a officiellement confirmé qu’Israël est une puissance nucléaire, un statut qui a été caché pendant des années mais est depuis longtemps largement connu.

Le vrai problème qui est posé aujourd’hui n’est pas celui de son statut, officiel ou non, mais celui de la publication des détails de sa puissance de dissuasion. Le combat pour le dévoilement de précisions, qui étaient depuis des décennies dissimulées aux ennemies d’Israël, est un combat récent, trois ans tout au plus. Et qui était président des États-Unis il y a trois ans ?

2 pensées sur “Incroyable : le Pentagone révèle les détails du programme nucléaire israélien

  • Avatar
    1 avril 2015 à 9 h 14 min
    Permalink

    Poisson d’Avril… C’est totalement irresponsable comme article vu les tensions mondiales.

    Répondre
  • Avatar
    7 juin 2016 à 16 h 25 min
    Permalink

    Obama est en fait un ennemi d’Israël qui produit des accords avec les ennemis de l’ETAT JUIF afin de mieux voir le pays d’Israël exterminé !!!

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *